Favoriser un organisme agile et compétent
#

soutenir

Des compétences valorisées, une organisation fluidifiée, des systèmes de management et d’information efficaces, une communication pertinente, etc. Autant d’ingrédients qui ont contribué à placer l’OPPBTP dans une démarche d’amélioration continue tout au long de l’année 2017. Pour aller vers toujours plus d’agilité et de performance au service de la prévention, des professionnels du BTP et des entreprises, l’Organisme a encouragé une dynamique positive, favorisée par l’engagement et la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs.

FAITS
MARQUANTS
2017

#RESSOURCES
HUMAINES

Pour mieux servir les entreprises, l’OPPBTP a intégré 24 nouveaux collaborateurs et annoncé 12 mobilités internes et 33 promotions.

#formation

1 400 jours de formation ont été dispensés auprès des collaborateurs de l’OPPBTP, soit une moyenne de 4 jours par salarié.

#70 ANS

À l’occasion des 70 ans, les collaborateurs se sont investis pour fédérer les entreprises et valoriser les progrès réalisés en prévention. L’ambition : préparer l’avenir et pérenniser les actions !

#RELATION CLIENTS

L’OPPBTP a fait évoluer son outil de gestion de la relation clients, CRM Dynamics 365, qui intègre désormais un référentiel des entreprises et des actions opérées sur le terrain et en ligne.

#INTRANET

L’intranet H’OPP favorise le travail collaboratif. Il compte désormais 100 espaces de travail collaboratifs qui permettent de partager des documents et d’échanger sur des projets communs.

Une dynamique efficace
et vivante

L’OPPBTP a mis à profit l’année 2017 pour continuer à déployer les ressources humaines et les moyens techniques qui lui permettront de mener à bien son plan stratégique et de répondre aux besoins des entreprises. Plus agile, compétent et toujours en mouvement, l’Organisme a ainsi renforcé son efficacité interne et suscité l’engagement des équipes. Avec un objectif : insuffler une dynamique de performance au service des entreprises.

Des compétences alignées sur les besoins

La gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC), est l’un des ingrédients que l’OPPBTP a mis en place cette année pour mieux anticiper et gérer ses besoins en compétences. Grâce à la GPEC, à terme, les collaborateurs dévelop­peront leurs compétences ; tandis que les managers parviendront plus rapidement à identifier leurs besoins de renfort de compétence afin d’atteindre leurs objectifs. En 2017, la GPEC a été déployée dans toutes les agences et directions.

Une approche personnalisée

L’année 2017 a été propice au développement d’un écosystème digital multicanal innovant pour informer à grande échelle et faciliter la gestion de la prévention. Fort du succès de son site preventionbtp.fr, l’Organisme a mis en place un système de personnalisation qui permet à chaque acteur, selon son métier, de se voir proposer des conseils adaptés. Et le succès est au rendez‑vous avec une hausse de 32 % des consultations de la rubrique Métiers, qui offre un panorama complet des situations de travail, des risques, des solutions et des formations par métier. Mais pour atteindre le plus grand nombre de petites entreprises et favoriser la mise en place d’une démarche de prévention, il fallait aller plus loin. C’est chose faite avec monDOCunique Prem’s, un site Internet, dédié aux TPE, qui permet d’accéder à des conseils pratiques par métier et de commencer facilement son Document Unique sur monDOCuniquePrems.fr (voir encadré ci-contre).

Une formation 100 % OPPBTP pour 100 % des collaborateurs

Cette année, l’ensemble des collaborateurs de l’Organisme a été formé à la démarche Prévention et Performance. Une première à l’OPPBTP ! Cette session s’est articulée en deux temps : un module e‑learning conçu par des collaborateurs de l’Organisme et une formation en présentielle dispensée par trois collaborateurs. Une formation 100‑% OPPBTP qui a permis aux collaborateurs de s’approprier les messages clés, de partager un langage commun propre à la démarche et surtout d’intégrer l’approche positive de la prévention dans l’ensemble des pratiques.

RSE : top départ pour l’OPPBTP

À l’occasion de sa convention du 13 décembre 2017, l’OPPBTP présenté son un plan d’action RSE. L’ensemble des initiatives intégrera les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans ses activités et dans ses interactions avec ses parties prenantes sur une base volontaire. Parmi les enjeux majeurs de la RSE, les conditions de travail et le bien‑être au travail sont au cœur des priorités de la prévention pour l’OPPBTP. Dès 2018, une réflexion sera donc engagée sur ces différents sujets. Première action : le télétravail dès avril 2018.

témoin

« Pour soutenir ses nombreux projets, l’Organisme a ouvert 40 postes et consolidé sa politique de recrutement. Nous nous sommes rapprochés d’une agence d’intérim, et nous avons développé notre marque employeur sur le réseau professionnel LinkedIn. Si nos équipes ont mené des actions de prospection au sein de notre réseau, elles ont systématiquement diffusé nos annonces sur Internet pour toucher des profils techniques et orientés terrain. Ce dynamisme a porté ses fruits : en 2017, l’OPPBTP a recruté 22 personnes en CDI, et deux personnes en apprentissage.

Christophe Barré, directeur des Ressources humaines OPPBTP

Des collaborateurs bien équipés

Avec une volonté affichée de moderniser ses différents systèmes de management de l’activité et des relations avec les entreprises, l’OPPBTP s’est donné les moyens de ses ambitions. En 2017, l’Organisme a donc fait évoluer son outil de gestion de la relation client, CRM Dynamics 365, afin de faciliter le travail des collaborateurs au quotidien pour une meilleure connaissance de ses clients, tout en améliorant la qualité des données disponibles et apporter ainsi un meilleur service aux entreprises (voir encadré ci-contre).

En 2017, la Direction des ressources humaines s’est dotée d’un système d’information des Ressources Humaines (SIRH). Cet outil apportera une simplification des process et permettra à chaque collaborateur de se connecter sur son espace où il retrouvera son plan de formation individualisé, les entretiens annuels d’objectifs et de compétences. Composé de plusieurs facettes, le SIRH permettra également la gestion du plan de formation de l’OPPBTP, des entretiens annuels, des entretiens de compétences. En 2017, le paramétrage de l’outil et une phase de tests en interne ont été réalisés pour une mise en place en 2018.

Soucieux de l’avis des collaborateurs sur la communication interne existante et l’utilisation de ses outils internes (newsletter, intranet, etc.), le service communication a réalisé une enquête en 2017. Les enseignements ? Si la communication interne occupe une place importante pour les collaborateurs de l’OPPBTP, certains outils doivent évoluer pour favoriser la consommation des informations et développer davantage l’animation interne. Des nouveaux outils de communication feront leur apparition en 2018.

Depuis la refonte de l’intranet en 2016, les collaborateurs de l’OPPBTP se saisissent peu à peu d’un nouvel espace d’échange et d’un réseau social d’entreprise : Yammer. Désormais, tous peuvent relayer des moments forts de leur activité ou des bonnes pratiques. En 2017, l’outil a été particulièrement utilisé à l’occasion des 70 ans de progrès en prévention pour partager les photos des événements régionaux. Ce réseau social contribue au développement d’une culture d’entreprise commune.

PreventionBTP En direct

305

Collaborateurs
consultent le réseau social d’entreprise tous les mois.

Une qualité toujours au rendez‑vous

En 2017, l’OPPBTP a renouvelé sa certification Afnor ISO 9001. Cette belle performance s’explique par la stratégie de management de la qualité en place. Depuis plusieurs années, l’OPPBTP utilise Opéra, un référentiel de procédures communs à toutes les directions, et déploie un principe d’audits internes pour faciliter et orienter l’amélioration continue. Douze d’entre eux ont été conduits et révèlent le développement d’une approche orientée vers l’efficacité des pratiques et d’un meilleur service client, plus en phase avec le quotidien des agences et des services. De plus, pour s’améliorer au quotidien, l’Organisme met à la disposition des collaborateurs, un canal permettant de remonter des propositions d’amélioration sur des pratiques internes. En 2017, 35 propositions ont été recensées, la quasi‑totalité a été traitée. Pour inciter davantage à cette remontée d’informations, l’outil actuel sera remplacé en 2018 par l’outil OPP’TIMISONS. Plus ergonomique et plus convivial, il permettra aux collaborateurs de participer à l’amélioration continue plus facilement et plus rapidement. 

témoin

« Pour parler de l’approche positive de la performance, il nous faut verbaliser les propos, mettre des mots sur des idées et savoir les exprimer. Cet effort doit nous faciliter la tâche lors de nos prochaines rencontres avec les entreprises. Le module d’e‑learning “Prévention et Performance” doit concourir à l’émergence d’une vision partagée, consolider un socle de connaissances commun et enrichir nos compétences économiques.

Quentin Lescieux, formateur de l’agence Midi‑Pyrénées OPPBTP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

J'accepte