horizon 2020

RAPPORT
D'ACTIVITÉ
#2017

Télécharger la version PDF

ÉDITO

70 ANS DE SUCCÈS
EN PRÉVENTION !

2017a été une année particulièrement marquante pour l’OPPBTP. Créé en 1947, l’Organisme a profité de son 70e anniversaire pour célébrer les succès accomplis, ensemble, par tous les professionnels de la branche BTP. Et le constat est sans appel : la participation a été exceptionnelle, la démonstration des progrès réalisés en prévention éclatante. De quoi nourrir la mobilisation de tous pour les 10 prochaines années !

Parallèlement, l’OPPBTP s’est attaché à continuer le déploiement de son plan stratégique HORIZON 2020, qui est désormais pleinement opérationnel et livrera certains de ses projets les plus emblématiques dès 2018. S’il reste encore du chemin pour faire avancer la prévention et diminuer les accidents dans le BTP, les résultats enregistrés à mi-parcours sont le gage de l’efficacité et de la pertinence des actions menées sur le terrain par l’ensemble des femmes et des hommes de l’OPPBTP. 

DÉCÈS DANS LE BTP

-13,8%

ACCIDENTS DE TRAJETS

-1,5%

MALADIES PROFESSIONNELLES

-3%

chiffres 2016 sinistralité

ACCIDENTS DU TRAVAIL

-3,8%

CAUSES D’ACCIDENTS DU TRAVAIL

51 % DUS À LA MANUTENTION, 27 % LIÉS AUX CHUTES DE HAUTEUR OU PLAIN-PIED ET 15 % À L’OUTILLAGE À MAIN.

REGARDS CROISÉS

Gardons le même
enthousiasme pour faire
avancer la prévention !

Frédéric REYNIER

Membre titulaire représentant la FFB, il était vice-président de l’OPPBTP et a assuré la présidence par intérim lors de la précédente mandature. Il a été élu président en février 2018.

Giovanni VERRECCHIA

Membre titulaire représentant la CFDT, il a été élu vice-président de l’OPPBTP en février 2018. En outre, il est membre du Conseil du comité régional Île-de-France depuis 1999 et du Conseil du comité national depuis 2017.

FRÉDÉRIC REYNIER ET GIOVANNI VERRECCHIA

Que vous inspire cette année 2017 pour l’OPPBTP ?

Frédéric ReynierElle m’inspire beaucoup de fierté. Celle de voir l’OPPBTP définitivement reconnu par l’ensemble du secteur en tant qu’outil efficace de la branche pour améliorer les conditions de travail sur les chantiers. La Rencontre nationale de la prévention en a été la preuve flagrante. Que ce soient les organisations patronales et syndicales qui en ont la gestion, l’État ou les partenaires avec lesquels il travaille au quotidien, tous ont salué l’action et les excellents résultats de l’OPPBTP depuis 70 ans.

Giovanni Verrecchia Quant à moi, je suis très fier d’avoir rejoint le Conseil du comité national d’un organisme auquel, il faut le rappeler, les salariés du BTP sont très attachés, et qui peut se prévaloir d’un succès et d’un attrait qui ne se démentent pas ! Il a su montrer, 70 ans après sa création, qu’il était toujours présent, toujours capable de faire preuve de dynamisme, de force et de pertinence pour faire avancer la prévention dans un contexte en perpétuelle évolution.

Aujourd’hui, qu’est-ce qui fait la force de l’OPPBTP ?

F. R.Son expertise en prévention et son expérience du terrain. L’OPPBTP a su s’imposer en amont de la réflexion pour produire des données fiables, et ainsi mieux accompagner les professionnels et les instances du secteur dans leurs décisions. D’ailleurs, c’est le succès de Carto Amiante qui a conduit l’État à missionner l’Organisme pour conduire une étude sur les PMAi. C’est une belle reconnaissance ! Sa force est aussi sa formidable capacité à s’adapter, à rester à l’écoute des tendances et à innover. La création d’outils digitaux, tels que monDOCunique Prem’s, ou son engagement dans le BIM en témoignent.

G. V.Aujourd’hui, il est essentiel de tirer parti du digital et de toutes les opportunités qu’il nous offre car, j’en suis convaincu, c’est un moyen puissant de toucher un grand nombre de professionnels, d’attirer les plus jeunes et de garantir une présence constante de la sécurité sur tous les chantiers.

Quels ont été les grands défis à relever en 2017 ?

G. V.Attendue depuis longtemps, la reprise a eu plusieurs effets : l’émergence de nombreuses petites entreprises, notamment dans le bâtiment, peu structurées pour systématiser la prévention ; le recrutement massif de personnels pas toujours bien (in)formés en matière de sécurité ; et la tentation de faire l’impasse sur la prévention dans un contexte où la pression sur les prix reste forte. C’est pourquoi l’OPPBTP s’est particulièrement engagé en 2017 sur le front du document unique pour inciter les TPE à faire leurs premiers pas en prévention, des risques majeurs avec l’objectif de continuer à faire baisser la sinistralité, et d’une valeur chère à l’Organisme et à moi-même : la notion de prévention et de performance.

F. R.Dans un contexte de reprise, il est primordial d’être présent sur le terrain afin que celle-ci ne soit pas synonyme d’une reprise de la sinistralité. Le fait d’arriver aujourd’hui avec un discours positif autour de la prévention va vraiment dans le bon sens. Nous avons donc fait le choix de renforcer les équipes au niveau régional et de former l’ensemble des collaborateurs pour amplifier ce message de prévention et de performance.

En quoi l’OPPBTP se différencie-t-il des autres organismes ?

F. R.Par sa position unique au sein de la branche, ce discours innovant et le bon accueil dont il bénéficie sur les chantiers.

G. V.Oui, l’OPPBTP a su tisser des liens forts avec les professionnels. Il doit continuer à s’appuyer sur ses partenaires de terrain tels que la CNAM, la Carsat ou les CHSCT, pour assurer une présence quotidienne auprès des salariés, et pouvoir ainsi mieux s’investir dans l’analyse des tendances, l’évaluation des risques majeurs, le développement de nouveaux outils en faveur de l’amélioration continue des conditions de travail.

En 2017, l’OPPBTP est à mi-chemin de son plan stratégique HORIZON 2020. Comment l’Organisme se situe-t-il dans la réalisation de ses objectifs ?

F. R.Le plan HORIZON 2020 est pleinement opérationnel et je suis confiant quant à la capacité de l’OPPBTP à atteindre ses objectifs. 2017 a été une belle année qui a vu les cinq programmes prioritaires avancer dans le bon tempo. J’ai confiance dans les équipes et je les encourage vivement à continuer sur cette voie qui ne peut conduire qu’au succès !

En conclusion…

F. R.Je tiens à souligner l’exemplarité dont l’OPPBTP fait preuve en matière de dialogue social. Je préside en effet un comité national composé de représentants d’organisations patronales et salariales, qui ont su instaurer une écoute mutuelle et une qualité d’échanges au service d’une cause commune : l’amélioration des conditions de travail.

G. V.Grâce à l’engagement des collaborateurs depuis 70 ans, l’OPPBTP est passé d’un organisme de contrôle à un organisme de conseil. C’est grâce à eux que l’OPPBTP rayonne. Ils doivent garder le même enthousiasme et le même plaisir avec lequel ils ont su faire avancer la prévention en 2017. 

RENCONTRE

DESSINONS L’AVENIR
DE LA PRÉVENTION !

PAUL DUPHIL

PAUL DUPHIL

Secrétaire général
de l'OPPBTP

L'innovation, c'est avant tout une philosophie, un état d'esprit, une volonté d'aller de l'avant pour trouver des solutions adaptées aux besoins des entreprises et des salariés.

PAUL DUPHIL

Secrétaire général
de l'OPPBTP

Quel bilan tirez-vous de l’année 2017 ?

2017 a été une année d’activité intense pour l’OPPBTP, dont les résultats remarquables dans de nombreux domaines participent pleinement à la bonne conduite de notre plan stratégique HORIZON 2020. Et ce, dans un contexte particulier puisque les collaborateurs ont dû mener de front l’atteinte des objectifs fixés par le Conseil du comité national et l’organisation d’événements exceptionnels autour du 70e anniversaire de l’Organisme. Les équipes de l’OPPBTP ont vraiment fait preuve d’une énergie incroyable et ont su donner le meilleur d’elles-mêmes !

Quelles ont été les grandes victoires de l’OPPBTP ?

Au-delà de la mobilisation exceptionnelle pour nos 70 ans, l’année a été ponctuée d’actions qui ont conduit à la création d’outils de prévention directement utiles, facilement utilisables et immédiatement efficaces pour l’ensemble des professionnels. Je pense notamment à la première agence en ligne dédiée à la prévention PréventionBTP en Direct, dont les fondamentaux ont été élaborés en 2017 ; au site monDOCunique Prem’s aussi, qui offre aux TPE la possibilité de faire simplement leurs premiers pas en prévention. Sans compter le succès de Carto Amiante, de la campagne sur les travaux en hauteur, de la saisine de l’État sur les PMAi, du renouvellement de nos conventions avec la CAPEB, la FFB et la FNTP. Et nous prenons acte avec satisfaction de la baisse continue des accidents, telle que montrée par les chiffres AT/MP. Cette année encore, l’OPPBTP a fortement contribué à la résolution des grands enjeux de santé et sécurité dans le BTP, avec engagement, professionnalisme et solidarité.

Quelle est la clé du succès ?

Selon moi, c’est l’innovation et la remise en cause permanente. Pour l’OPPBTP, l’innovation n’est pas seulement faite de technologies digitales, elle est avant tout une philosophie, un état d’esprit, une volonté d’aller de l’avant, de trouver coûte que coûte les réponses adaptées aux besoins des entreprises et des salariés. Une innovation majeure de ces dernières années a été son approche positive de la prévention, en rupture avec le discours que les professionnels avaient l’habitude d’entendre jusqu’à maintenant. Plus récemment, nous nous sommes saisis des opportunités extraordinaires offertes par le digital pour diffuser largement cette culture de la prévention, source de performance pour les entreprises et de progrès pour les salariés.

Un anniversaire est toujours l’occasion de dresser un bilan pour mieux regarder vers l’avenir. Demain, qu'attendez-vous des hommes et des femmes de l’OPPBTP ?

Dans un contexte en perpétuelle évolution, où la reprise induit une hausse du nombre de travailleurs dans le BTP, les défis vont être multiples et complexes. Lors de la Rencontre nationale de la prévention en octobre dernier au Conseil économique, social et environnemental, l’ensemble des intervenants, et notamment le ministère du Travail, a reconnu l’excellence de l’OPPBTP dans la conduite de mission pour le secteur du BTP. Il est donc essentiel que l’OPPBTP continue à s’adapter au monde qui l’entoure, à faire preuve d’agilité et d’ouverture d’esprit. Et les collaborateurs ont su bien accompagner ce mouvement par la qualité de leurs compétences, la force de leur motivation et la puissance de leur énergie. Et c’est bien avec eux que l’OPPBTP compte dessiner le nouvel avenir de la prévention, au service des entreprises et des salariés ! 

ÉVÉNEMENT

Depuis sa création en 1947, l’OPPBTP est le partenaire des progrès en prévention réalisés par les entreprises du BTP qu’il soutient et accompagne. Pendant toute l’année 2017, l’Organisme a profité de l’anniversaire des 70 ans de sa création pour fédérer les acteurs autour de la prévention, les encourager à poursuivre sur cette voie, et enfin valoriser l’engagement collectif et les actions concrètes.

Depuis 70 ans, l’OPPBTP a une mission : contribuer à la promotion de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail dans les entreprises adhérentes. À l’origine : Pierre Caloni. Pour porter cette conviction et construire une prévention efficace et mise en œuvre sur le terrain, cet homme visionnaire a su mobiliser autour de lui l’ensemble des professionnels du secteur, tels que les entreprises, les organisations professionnelles, les Services de santé au travail, les partenaires de branche, l’État, etc. Grâce à une gouvernance basée sur le paritarisme, l’OPPBTP a bénéficié d’une position équilibrée lui permettant d’agir avec efficacité sur le terrain. Et, en quelques décennies, les progrès ont été considérables !

Les piliers de 70 ans d’avancée en prévention

Aujourd’hui le constat est sans appel : l’amélioration continue des conditions de travail et de santé des professionnels du BTP résulte d’innovations techniques et technologiques majeures, d’une meilleure organisation sur les chantiers, de la généralisation d’équipements de protection individuelle et collective, d’un management plus proactif, de compétences plus poussées, mais également d’une information et d’une mobilisation de grande ampleur.

Cette approche positive de la prévention doit permettre de prévenir les risques et les accidents sur les chantiers.

La prévention est devenue un enjeu et un levier de performance à part entière des métiers au même titre que les délais, les coûts ou la qualité. Et ce sont toutes ces avancées que l’Organisme a souhaité mettre à l’honneur tout au long de l’année, à l’occasion de son 70e anniversaire. Avec un mot d’ordre : rien n’aurait été possible sans la mobilisation de tous. 2017 a donc été ponctué de temps forts, d’événements, de partage et d’échanges afin de saluer l’engagement collectif de tout un secteur et entretenir la flamme de la prévention.

PASCAL ROUX

« L’OPPBTP illustre bien tous les bénéfices liés au paritarisme. Si disposer d’une véritable instance de dialogue social sur la santé, la sécurité et les conditions de travail est un atout de premier ordre, c’est aussi une volonté partagée par les professionnels depuis 70 ans. Une volonté qui se traduit également par l’implication de l’Organisme à travers les différentes actions du troisième Plan santé au travail. L’OPPBTP joue un rôle de conseil de premier plan, grâce à la proximité et à la sincérité de sa démarche. Au travers de toutes les actions mises en œuvre, c’est le respect de la dignité de la personne humaine qui est en jeu, avec bien évidemment, la prise en compte de tous les enjeux économiques qui y sont associés et qui ne doivent pas y être opposés.

Extrait du discours prononcé par Yves Struillou, Directeur général du travail, devant les représentants des organisations patronales et syndicales, à l’occasion de la Rencontre nationale du 12 octobre.

Vers une prévention positive

L’heure du bilan est toujours une belle occasion de regarder vers l’avenir. Il faut poursuivre les actions engagées depuis 70 ans sur les opérations de construction et faire émerger les innovations qui faciliteront les conditions des travailleurs de demain. Il existe encore des marges de progrès pour gagner en performance. Il faut mobiliser l’ensemble des partenaires autour de l’impact positif de la prévention sur la performance globale des chantiers et des entreprises. Cette approche positive de la prévention doit permettre de prévenir les risques et les accidents sur les chantiers. 

L’ensemble des partenaires privilégie une approche positive de la prévention pour améliorer la performance des entreprises et prévenir les accidents sur chantiers.

PRÉV’EN JEUX :
LUDIQUE ET EFFICACE

Rien de tel qu’un jeu pour parler sécurité et prévention avec les équipes sur le terrain ! Créé par l’OPPBTP, Prév’en jeux est un kit d’animation ludique comprenant un poster, un livret d’animation, une liste de questions et une échelle de scores. L’objectif consiste, pour chaque joueur ou équipe, à franchir le cap des 70 points. Disponible au format print and play et digital, il se décline en trois thèmes clés (organisation de la prévention, conditions de travail, risques physiques et mécaniques). Et le succès était au rendez-vous puisque, en trois mois, plus de 1 000 kits ont été téléchargés et utilisés !

350

DOSSIERS,
16 VIDÉOS TÉMOIGNAGES, 700 TÉLÉCHARGEMENTS DU DOSSIER DES VAINQUEURS.

VICTOIRES DE LA PRÉVENTION

Innovations digitales ou techniques, aménagements du poste de travail, actions de sensibilisation, etc., il existe 1 001 façons de faire progresser la prévention en entreprise. C’est pour valoriser ces initiatives concrètes sur le terrain que l’OPPBTP a décidé de lancer les Victoires de la Prévention, un grand concours dédié à tous les professionnels du BTP. Du 1er mars au 30 juin, les entreprises de toutes tailles ont répondu à l’appel ! Au final, 28 dossiers ont été retenus parmi les 350 candidatures reçues. Réuni le 19 juillet pour sélectionner les nominés des sept catégories, le jury a remis les trophées aux lauréats lors de la Rencontre nationale de la prévention, le 12 octobre au Conseil économique social et environnemental à Paris.

Publication du
cahier de tendance

Depuis sa création en 1947, l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) est le partenaire des progrès réalisés en prévention par les entreprises qu'il soutient et accompagne. Ainsi, depuis 70 ans, des améliorations significatives ont été enregistrées comme la baisse de la sinistralité, la démultiplication des actions sur le terrain, l'évolution du regard porté sur la prévention et la mobilisation des acteurs du BTP pour sensibiliser et encourager les démarches de prévention. Cet ouvrage nous rappelle l'histoire de la prévention. Émaillé de témoignages, de chiffres et de dates clés, il présente également un cahier de tendances.

450

INVITÉS PRÉSENTS,
75 LIVE TWEETS,
300 RETWEETS.

RENCONTRE NATIONALE DE LA PRÉVENTION

Point d’orgue d’une année marquée par le 70e anniversaire de l’OPPBTP et de la prévention dans le BTP, la Rencontre nationale de la prévention organisée le 12 octobre au Conseil économique social et environnemental a permis de réunir plus de 450 professionnels et représentants d’organisations patronales syndicales. Les objectifs : dresser le bilan des progrès accomplis durant ces dernières décennies en matière de Service de santé au travail, célébrer l’amélioration des conditions de travail et valoriser les actions engagées par les entreprises. Autre sujet à l’honneur : imaginer la prévention de demain. À ce titre, TPE, PME et grands groupes ont pu échanger sur les solutions à adopter afin de faire progresser la prévention sur les chantiers. à cette occasion, l’Organisme a édité un cahier de tendances pour se projeter dans les innovations en prévention. Un grand rendez-vous qui s’est terminé par la consécration des initiatives les plus exemplaires.

50

CAMPAGNES DE PRÉVENTION EXPOSÉES, 8 000 PAGES VUES, 6 000 VISITEURS.

EXPOSITION
« 70 ANS DE PROGRÈS EN PRÉVENTION EN IMAGE »

Depuis 70 ans, l’OPPBTP mise sur l’image pour réaliser des affiches et des livrets créatifs et engageants. Cet anniversaire a été l’occasion de retrouver, de compiler et d’exposer ces supports qui témoignent aussi du chemin parcouru ! Réalisée avec l’aide de grands groupes du BTP et de partenaires institutionnels, l’exposition « 70 ans de progrès en prévention en image » a été dévoilée lors de la Rencontre nationale du 12 octobre au CESE. Elle a ensuite été dupliquée et offerte dans une vingtaine de CFA et chez une dizaine de partenaires du BTP partout en France, pour faire de la prévention un état d’esprit partagé. L’exposition est disponible en ligne sur www.exposition70ans.oppbtp.com.

RENCONTRES RÉGIONALES DE LA PRÉVENTION

D’octobre à décembre 2017, l’OPPBTP a organisé une vingtaine de rencontres partout en France, principalement dans les CFA du réseau de l’apprentissage CCCA-BTP. L’occasion d’échanger avec les partenaires locaux et de saluer les 3 000 professionnels du BTP qui agissent en faveur de la prévention sur le terrain.

200

RETOMBÉES PRESSE,
4 000 VUES SUR YOUTUBE.

LE MONDIAL DU BÂTIMENT

L’OPPBTP et ses partenaires ont profité de Batimat, véritable vitrine du BTP, pour revenir sur les progrès accomplis par les professionnels en 70 ans. De nombreuses animations étaient au programme : la présentation de l’exposition « 70 ans de progrès en prévention en image », un parcours de visite spécial prévention. L’Organisme a également été sollicité pour intégrer le jury du Concours de l’Innovation et favoriser ainsi la prise en compte de la prévention dans une démarche d’innovation.

Pierre Caloni

L’OPPBTP REND
HOMMAGE À
SON FONDATEUR

Pour clôturer une année marquée par la célébration de son 70e anniversaire, l’OPPBTP a baptisé l’immeuble de son siège, situé à Boulogne-Billancourt, du nom de son fondateur, Pierre Caloni. Une plaque à son nom a été dévoilée sur la façade de l’immeuble et une salle baptisée du nom de Jackie Boisselier, l’un de ses plus fidèles disciples et grand préventeur. La cérémonie s’est déroulée en présence d’Yves Struillou, Directeur général du travail, des membres du Conseil du comité national de l’OPPBTP, des représentants d’entreprises et d’organisations du BTP, et des familles de Messieurs Caloni et Boisselier.

70ans_1

Gouvernance

Une gouvernance
paritaire au service
de la prévention

En tant qu’Organisme paritaire, l’OPPBTP bénéficie d’une gouvernance assurée par les organisations professionnelles et syndicales du bâtiment et des travaux publics. Si celle-ci lui garantit une bonne représentativité auprès des pouvoirs publics, sa nature paritaire permet, quant à elle, de faire progresser la culture prévention simultanément auprès des salariés et des chefs d’entreprise.

OPPBTP - Rapport annuel 2017 - Gouvernance
De gauche à droite de bas en haut : Pierre-Gaël Loréal, CFDT – Paul Duphil, secrétaire général – Giovanni Verrecchia, vice-président – Frédéric Reynier, Président – Marie-Laurence Guillaume, DGT – Jean-Jacques Châtelain, Capeb – Corinne Hubert, FNTP – Henri Coquemont, CFE-CGC – Jean-Marie Kerherno, SCOP-BTP – Jean-Michel Giffard, FFB – Carole Panozzo, FFB – Dominique Guimonet, CGT – Philippe Bourges, CNAM – Jean-Jacques Fleury, FFB – Alain Rébé, FO – Christian Baix, CGT – Alex Potocki, SCOP-BTP – Jean-Yves Tonnelier, FNTP – Patrick Loup, CFE-CGC

LE CONSEIL DU COMITÉ NATIONAL

Le Conseil du comité national fixe les orientations, le programme annuel et le budget conformément à la politique générale en matière de prévention et d’amélioration des conditions de travail définies par le ministère du Travail. Le Secrétaire général, un représentant du ministère du Travail, un représentant de la CNAM assistent aux délibérations du Conseil du comité national avec voix consultative.

  • CAPEB : titulaire : Jean-Jacques Chatelain • suppléant : José Faucheux
  • FFB : titulaire : Jean-Jacques Fleury • suppléant : Jean-Michel Giffard
  • FFB : titulaire : Frédéric Reynier • suppléante : Carole Panozzo
  • SCOP BTP : titulaire : Jean-Marie Kerherno • suppléant : Alexandre Potocki
  • FNTP Représentants des organisations syndicales des salariés : titulaire : Jean-Yves Tonnelier • suppléante : Corinne Hubert
  • CFDT : titulaire : Giovanni Verrecchia • suppléant : Pierre-Gaël Loréal
  • CFE-CGC : titulaire : Patrick Loup • suppléant : Henri Coquemont
  • CFTC : titulaire : Patrick Del grande • suppléant : Jean-Michel Vaillendet
  • CGT : titulaire : Dominique Guimonet • suppléant : Christian baix
  • FO : titulaire : Alain Rebe • suppléant : Frank Serra

LES CONSEILS DES COMITÉS RÉGIONAUX

Onze conseils paritaires assurent un dialogue et des échanges permanents sur la prévention. Dotés d’un rôle consultatif, ils apportent leur soutien aux actions de l’Organisme. Tout comme le Conseil du comité national, les conseils de comité régionaux sont composés de 20 membres (10 titulaires et 10 suppléants), répartis entre fédérations d’employeurs (FFB, CAPEB, FNTP, SCOP BTP) et organisations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO). Le représentant opérationnel du comité régional, un représentant de la Carsat et un représentant de la Direccte siègent au Conseil des comités régionaux avec voix consultative.

LE COMITÉ DE DIRECTION

L’ensemble des services de l’OPPBTP est placé sous l’autorité du Secrétaire général, qui fixe et anime les progrès et actions de l’Organisme avec le Comité de Direction, en lien étroit avec tous les collaborateurs.

Paul Duphil
Secrétaire général
Dominique Leuxe
Médecin-Conseil national
Christophe Catheline
Direction des opérations
Patrick Richard
Direction technique
Stéphanie Bigeon-Bienvenu
Direction de la communication et du digital
Marie-Christine Guillaume
Direction des services et prestations
Pascal Montilly
Direction du développement
Virginie Renard
Direction de projet Horizon 2020
Marianne Le Sant
Direction administration et finances
Christophe Barre
Direction des ressources humaines
Jean-Luc Decouvelaere
Direction des systèmes d’information et organisation

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

J'accepte